Guêtres, le règlement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Guêtres, le règlement

Message par talavera le Sam 21 Oct - 14:13

Après avoir constaté de notables disparités dans la confection des guêtres lors des différentes manifestations, j'ai entrepris d'étudier la chose plus en détail. Premier constat, nos guêtres ne sont pas conformes aux descriptions règlementaires (1786). A vrai dire, je ne pense pas qu'un seul groupe présente des guêtres correctes.
Voici ce que dit le règlement de 1786:


Puis le Malibran:


Et enfin le Bardin qui ne fait que reprendre en plus succinct le texte de 1786:


Dernière édition par talavera le Dim 22 Oct - 7:33, édité 1 fois
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Sam 21 Oct - 14:28

A la lecture de ces différents textes on peut en tirer les conclusions suivantes.
Jusqu'en 1791, les guêtres sont de 3 sortes. Soit en toile blanches (et non en laine de même couleur comme le pense certains), soit en laine noire, soit en toile noircie.
A partir de 1791, les guêtres en toile noircie sont supprimées et remplacées par des guêtres en toile grise.
Voilà pour la matière, et on constate assez souvent que certains persistent à porter des guêtres en toile noire alors que ces dernières ne sont plus usitées.
Passons maintenant au nombre de boutons. Là encore les textes sont très clairs. 20 à 24 boutons suivant la taille de l'homme. Peu d'entre nous respecte le nombre prescrit, certains ayant interprété ce chiffre comme valable pour une paire, ce qui est une erreur, les demi-guêtres portant chacune 13 à 15 boutons. A plus forte raison des guêtres (hautes)!
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Sam 21 Oct - 15:00

Enfin dans la conception elle-même tout le monde est dans l'erreur. En effet le règlement ne parle que d'une seule couture devant se situer à l'arrière. "la couture partagera la jambe par-derrière". Le corps principal de la guêtre est donc formé de seulement une pièce de tissu. La plupart des guêtre est formée de 3 pièces (cf les nôtres).
Enfin le boutonnage. Si comme nous l'avons vu il y a entre 20 et 24 boutons sur chaque guêtre, le boutonnières adoptent une disposition particulière, systématiquement ignorée des reconstitueurs, ainsi que des musées pour leurs pièces refaites.
Sans revenir sur le texte règlementaire assez difficile à comprendre, on peut relever que les 2 boutonnières en haut de la guêtre sont verticales, ce qui s'explique par leur fonction. Assujettir la guêtre aux deux premiers boutons de la culotte. Personnellement, je n'ai jamais vu ce point de détail être respecté.
Mais comme si cela ne suffisait pas, le deuxième bouton de la guêtre (en partant du haut) doit être recouvert par la guêtre. Seul le deuxième bouton de la culotte est visible (plus le troisième qui ne sert qu'à fermer le bas de la culotte). Là également, personne ne respecte ce point du règlement à ma connaissance. Il faut avouer que le texte est ardu à comprendre, surtout avec les faibles facultés intellectuelles de certains donneurs de leçons!
A leurs décharge, même les plus grands illustrateurs se sont emmêlés les pinceaux comme Michel Pétard dans les dessins ci-dessous.

Si la première boutonnière est bien perpendiculaire, la deuxième ne l'est pas, ce qui l'empêche de jouer parfaitement son rôle et laisse à penser qu'elle sera légèrement visible une fois recouverte. Le reste est tout à fait conforme.
L'artiste rectifiera d'ailleurs sont dessin plus tard (désolé pour la mauvaise qualité de la gravure)

On voit bien les deux boutonnières verticales et l'interruption entre le premier bouton (en haut) et les suivants.
Cette prise de conscience ne l'empêchera pas de commettre une erreur sur ce dessin qui devait illustrer en situation le précédant. L'homme de gauche a deux gros boutons de visibles
sur sa guêtre (ceux de la culotte), alors que celui de droite nous montre une guêtre parfaitement conforme grâce à une modification de ma part sur "paint". Personne n'est infaillible !


Dernière édition par talavera le Sam 21 Oct - 17:40, édité 1 fois
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Trop fort

Message par Jean-Louis le Sam 21 Oct - 16:40

Bonjour Laurent,

Les explications sont claires et nettes, il n'y a rien à redire. Félicitations.
avatar
Jean-Louis

Messages : 62
Date d'inscription : 05/05/2015
Age : 51
Localisation : Près de Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Sam 21 Oct - 17:41

Merci Jean-Louis.
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par La Férule le Sam 21 Oct - 18:49

Je rejoins Jean-Louis. Bravo Lolo.
Voila une très belle démonstration. Rien à dire. Very Happy

Mon seul problème c’est de savoir si ce règlement fut appliqué.
Car nous connaissons les nombreux écarts entre le règlement et son application.

Pour cela, il faudrait pister les pièces originales qui ont pu parvenir jusqu'à nous.
avatar
La Férule

Messages : 629
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 50
Localisation : Grande Alsace de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par La Férule le Sam 21 Oct - 18:57

Voici un mannequin du musée de l'infanterie représentant un soldat du régiment de Penthièvre.
Sont-ce des guêtres authentiques?

avatar
La Férule

Messages : 629
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 50
Localisation : Grande Alsace de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Sam 21 Oct - 19:16

Sur ce mannequin, rien ne semble authentique Staffes, comme presque toutes les pièces de ce musée. En revanche les guêtres ne sont pas mal du tout, et en tous cas mieux que celles (refaites également) de ce mannequin du musée de l'armée à Paris (coutures devant et derrière, boutons de cuivre etc...)



avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Dim 22 Oct - 7:35

Une gravure de Michel Pétard sur l'infanterie de 1791 avec des guêtres conformes au règlement.

avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par La Férule le Dim 22 Oct - 7:54

Si j'apprécie énormément le travail de Pétard, ici particulièrement évocateur, je lui préfère les images et gravures d'époque...

Mais, ma foi, je suis assez séduit par ton travail, Laurent.
L'aménagement des boutons au niveau du genou est plus que logique, car cela permet à la guêtre de ne pas se défaire tout en laissant de la "liberté" au genou pour plier.
Même si je pense que, justement pour mieux assujettir la guêtre au genou, la troupe a parfois rajouté des boutons.

Par contre, l'absence de couture sur le devant, si elle est faisable (une pièce devant donc, hormis le recouvrement du "coup de pied") impose un ajustement très précis sur la jambe de l'homme.
L'iconographie va d'ailleurs dans ton sens puisqu'on dénombre pas mal d'images où il n'y a pas de couture sur le devant.


Portrait du citoyen Naudeville en uniforme de la garde nationale
En détail:


Autre image: un grenadier des "Gardes Françoises":


J'attends donc de voir votre expérimentation... Car le fait d'avoir plusieurs pièces permet, en pratique, un meilleur ajustement.
C'est, à mon humble avis, tout à fait faisable. Mais cela va vous imposer de monter un "mulet" au préalable. Et de pister la courbure de tes mollets au millimètre près!
Hâte de voir ça.
Bon courage.
avatar
La Férule

Messages : 629
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 50
Localisation : Grande Alsace de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Dim 22 Oct - 8:26

Juju s'y emploie en ce moment. N'oublions pas que chaque régiment avait son maître-guêtrier assisté de plusieurs aides pour justement ajuster au mieux les guêtres.
Pour en revenir aux guêtres authentiques, j'avoue ne pas en connaître hormis celle en Russie (demi-guêtres) et cette guêtre de parade en cadis blanc au musée de l'Empéri.
Malheureusement cette dernière n'est pas façonnée de manière règlementaire, ce qui en soi n'est pas surprenant, mais surtout possède ses propres boutons en totalité. De fait, il n'y a pas de système permettant de l'assujettir à la culotte, ce qui est assez curieux. On remarque bien en revanche, ce qui semble être le restant de la jarretière au sommet.
A noter également, la boucle en fer toute simple du sous-pied, cousue à même le bas de la guêtre et non sur une partie de la lanière, ce qui évite qu'elle ne se retrouve sous la chaussure comme les nôtres. Encore une preuve des libertés prises par certains qui se targuent de tout connaître en confection Premier Empire!

avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par La Férule le Dim 22 Oct - 9:09

Très bel exemplaire Lolo.

Comme je l'ai écrit plus haut, je ne suis pas certain que le règlement était toujours appliqué concernant les boutons du haut de la guêtre, ces fameux boutons au niveau du genou.
L'iconographie de l'époque nous montre d'ailleurs plusieurs variantes.
Peut-être à cause de la culotte qui était utilisée (grand pont, petit pont, variante des systèmes d'attache au niveau du genou...).

Par contre, beaucoup d'illustrations de l'époque nous montrent qu'il n'y a pas de couture sur le devant.
Et ça c'est un point important que nous ne pouvons ignorer.
Sur ta photo, on remarque que le "coup de pied" est fendu assez haut, ce qui permet de donner également de l'aisance.
Quand à la boucle cousue directement sur le côté de la guêtre, c'est assez logique finalement.
Par contre, il faudra faire passer 2 fois la sangle dans la boucle, car je ne crois pas que les hommes laissaient dépasser le bout de la sangle vers le haut.
A une époque où l'on fait tout pour que les soldats soient beaux, je doute que ce détail "débraillé" fut laissé au soin du hasard...
Même si ça m'emmerde, un constat s'impose pour nos tenues Révolution et Empire: il va falloir refaire nos guêtres... I love you

Enfin, je ne ferai pas de remarque concernant les forfanteries et certitudes des "grandes gueules" de la reconstitution.
La perception de mon habit Bardin (fabriqué par un grand couturier mosellan...) ne comprenant pas moins de 5 erreurs grossières, (heureusement que je sais lire mon règlement...) m'avait déjà fait perdre mes illusions depuis longtemps.
avatar
La Férule

Messages : 629
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 50
Localisation : Grande Alsace de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Dim 22 Oct - 9:32

Effectivement Staffes je suis d'accord sur l'application des règlements. Chaque pièce d'époque nous en apporte la preuve.
Malheureusement il va effectivement falloir revoir nos guêtres mais également nos vestes 1812 et autres. Il y a une foule de détails à corriger.
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par La Férule le Dim 22 Oct - 10:11

Je le sais bien, Lolo. Et cela ne me pose aucun problème d'ailleurs. Cool

Concernant les variantes du dispositif d'attache de la guêtre haute, j'ai ma théorie.
Comme tu viens de le dire, l'application du règlement est (et a été) souvent aléatoire mais jamais hasardeuse. Les habitudes, les manières de faire ou de fabriquer viennent toujours de quelque part. Et l'armée française est assez conservatrice pour le prouver...

Je pense que certains régiments, et certains maîtres guêtriers, ont continué à utiliser les pratiques et règlements antérieurs, au moins pour cette partie de la guêtre.
Regarde ce que cela donne pour la période juste avant le règlement de 1786:


Tableau du musée historique de Strasbourg: Revue du régiment de Condé, à Strasbourg, entre 1779 et 1781.

Ci-dessous, Le grenadier à droite, qui présente les armes, a entre 5 et 6 boutons au dessus de la jarretière!
avatar
La Férule

Messages : 629
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 50
Localisation : Grande Alsace de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Dim 22 Oct - 10:32

Oui c'est le règlement de 1779. Mais il y a quand même eu ceux de 1786, puis 1791 . Peu probable que certains en soient restés à un règlement antérieur à ces deux-là.
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par La Férule le Dim 22 Oct - 13:23

Même si c’est peu probable, en effet, je vais éviter d'être trop affirmatif. On a déjà vu des pratiques "migrer" à travers les âges, malgré de nombreux règlements...

La place de la boucle de serrage de la jarretière m'interroge également.
Intérieur ou extérieur de la guêtre???

Ici, des planches extraites du manuscrit d'Otto de Bade (troupes françaises et italiennes):




avatar
La Férule

Messages : 629
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 50
Localisation : Grande Alsace de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Dim 22 Oct - 14:32

Le règlement est mué à ce sujet mais la plupart, pour ne pas dire toutes les gravure, montre la boucle à l'extérieur.

Certains auteurs la place à l'arrière du genou mais c'est une erreur d'interprétation du texte qui parle de la couture de la jarretière, et non de sa boucle. En effet, il est impensable qu'elle puisse se retrouver à cet endroit, car elle gênerait l'homme qui voudrait poser un genou à terre.
Pour autant, la faire figurer à l'intérieur est probablement plausible car ainsi cette boucle ne se superpose plus avec celle de la jarretière de la culotte. Cette pratique a certainement dû exister pour cette raison.
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Lun 23 Oct - 7:30

Une boucle de sous-pied de guêtre trouvée sur le champ de bataille de Loano (1795). Elle est conforme au règlement 'carrée en dedans et arrondies en dehors"et est à comparer avec celle de la guêtre présentée plus haut. Seule différence, elle semble être en fer et non en cuivre comme le précisent les textes.
L'alliance retrouvée également sur ce champ de bataille, donne une idée de sa taille.
Remarquez aussi l'ardillon placé sur l'extérieur de la boucle pour pouvoir replier proprement l'excès de sangle du sous-pied.

avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par Le Captif le Mar 24 Oct - 8:57

Magnifique analyse du sujet! Je vais essayer de tout relire avec attention mais voici quelques idées...
1- sur la question de la position de la boucle je pense quelle était plus souvent portée à l'extérieur pour une question pratique (frottement sur le tissu à l'intérieur)
2- la présence des derniers boutons, qui empêchent donc de la boutonné sur la culotte, peuvent signaler une utilisation de la guêtre avec des pantalons autres que les pantalons en drap de laine réglementaires.

Effectivement je pense que aucune guêtre vu en reconstit aie le nombre de boutons réglementaires. Soucis d'économie? Fainéantise?
avatar
Le Captif

Messages : 100
Date d'inscription : 27/02/2015
Age : 31
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Mar 24 Oct - 9:27

D'accord avec toi sur le point N°1 Giorgio, ainsi que sur la conclusion concernant nos guêtres en reconstitution, en revanche je ne comprends pas bien le point N°2.
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par Le Captif le Mar 24 Oct - 11:48

Genre, si tu décide de passer les guêtres par dessus le pantalon de marche il n'y aura pas de boutons sur les pantalons, d'où la nécessité d'avoir la totalité des boutons sur les guêtres.
avatar
Le Captif

Messages : 100
Date d'inscription : 27/02/2015
Age : 31
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Mar 24 Oct - 12:47

Ce cas de figure n'est pas prévu par le règlement, mais la remarque est judicieuse car les guêtres grises sont prévues d'être portées sous le pantalon de route la plupart du temps (elles peuvent l'être sur la culotte en service ordinaire, voir extrait d'un ordre du jour du général Dutaillis, juillet 1805). Je pense que comme rien n'est précisé, les guêtres portées sous le pantalon ne devaient tenir que grâce aux jarretières. Même si cela baillait un peu au sommet, c'était caché par le-dit pantalon.
avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Lun 30 Oct - 10:37

Remplacement de la fixation des sous-pieds de guêtres par une boucle plus conforme.

avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par talavera le Dim 5 Nov - 18:06

Modification des guêtres noires de laine. Elles ont été resserrées pour bien épouser la jambe (-9cm quand même!!).
Modification des boucles de serrage du sous-pied et de la couture de la jarretière. La boucle de cette dernière avait déjà été modifiée pour être plus conforme.
Bref, des modifications assez lourdes et fastidieuses pour les rendre plus "HV". Merci à "la Mère Triboulet" pour sa patience et son application Smile



avatar
talavera

Messages : 1224
Date d'inscription : 01/05/2014
Localisation : Ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par La Férule le Mer 15 Nov - 11:43

Superbe travail! C'est en effet plus seyant. Et plus conforme!
Bravo vous deux!
cheers cheers cheers

Au fait, où as-tu trouvé les boucles de serrage en laiton?
Très belles.
avatar
La Férule

Messages : 629
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 50
Localisation : Grande Alsace de l'Est

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guêtres, le règlement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum